logowapimail.png
Ce jeudi 25 février 2021, la FGTB Wallonie Picarde se mobilise pour une réelle augmentation des salaires !
Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Ce jeudi 25 février 2021, la FGTB Wallonie Picarde se mobilise pour une réelle augmentation des salaires !
 

 

25022021

 

 

A. Pourquoi ?
 
Les organisations patronales et syndicales fédérales au sein du Groupe des 10 se retrouvent tous les deux ans dans le cadre des accords interprofessionnels.
 
Ces négociations déterminent le montant de l’augmentation des salaires pour les deux prochaines années. Mais elles portent également sur l’augmentation du salaire minimum, les possibilités d’emploi pour les jeunes, les fins de carrière, le temps de travail, la mobilité etc.
 
Pour cet AIP 2021 – 2022, les employeurs refusent que les syndicats puissent négocier des augmentations salariales de plus de… 0,4% ! Une position inacceptable et intenable dans de nombreux secteurs, où des profits énormes ont été réalisés… au seul bénéfice des actionnaires.
 
Même si la pandémie du coronavirus a eu un indéniable impact sur les activités économiques de notre pays, toutes les entreprises n’ont pas été touchées de manière négative.
De nombreux secteurs et entreprises se portent même bien et réalisent des profits importants avec une redistribution de dividendes aux actionnaires.
 
Les travailleuses et travailleurs de ces entreprises, malgré leur implication journalière au sein de celles-ci, n’ont pas connu une telle chance.
 
Sur le terrain, la réalité que nous rencontrons chaque jour est criante : depuis plus d’un an, la crise sanitaire mondiale que nous traversons impacte non seulement la population mais affaiblit de manière encore plus forte les plus faibles d’entre nous.
 
B. Que demandons-nous ?
 
• Une marge indicative pour retrouver la liberté de négocier de meilleurs salaires ;
 
• Un salaire minimum porté à 14€/H ou 2300€/mois, via la constitution d’un fonds de solidarité ;
 
• Une amélioration des régimes de fin de carrière ;
 
• Une liaison du montant des allocations sociales à l'évolution des salaires négociée indépendamment de l'AIP.
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront d’améliorer votre expérience utilisateur et de réaliser des statistiques de visites.